La méthode Berlinoise

méthode berlinoise

Méthode Berlinoise

Elle doit son nom à Dietrich Stüber et à Peter Wilkens du club d’aquariophile de BERLIN.

Cette technique repose essentiellement sur le duo écumeur et pierres vivantes, mais nécessite aussi un brassage efficace et un bon éclairage. Contrairement à d’autres méthodes, la présence ou non de sable est tout à fait optionnelle.

Le principe est très simple, l’écumeur débarrasse l’eau des matières organiques (protéines essentiellement) présentent et, les pierres vivantes jouent le rôle de filtre biologique grâce aux bactéries qu’elles hébergent. Les bactéries aérobies vont se trouver sur la roche tandis que les bactéries anaérobies, elles seront au centre de la roche. C’est elles qui vont s’occuper du cycle de l’azote.
Il est donc très important de bien dimensionner son écumeur et de s’assurer d’avoir suffisamment de pierres vivantes.

Je citais plus haut que la présence de substrat était optionnelle. Cependant, lorsqu’elle est présente, elle participe aussi à la filtration biologique.

Voilà pour le principe, mais dans la pratique ??

 

Cette méthode est actuellement la plus utilisée dans le monde de l’aquariophilie marine. 

Pourquoi ? Tout simplement car elle est assez simple à mettre en œuvre et permet la maintenance, sur plusieurs années, des coraux durs et mous (même les plus difficiles), les invertébrés et bien entendu, les poissons.

 

Concrètement, en quoi elle consiste  ??

L’aquarium :

Pour débuter, éviter les aquariums de faible volume car l’équilibre sera beaucoup plus difficile à obtenir et à maintenir. Cependant, il existe actuellement des nanos aquariums ou des bacs plus conséquents « clé en mains » vendus dans le commerce qui donne de bons résultats.

L’idéal pour débuter sera un volume de 200 à 300 litres, privilégié la profondeur (largeur de l’aquarium) à la hauteur de l’aquarium. N’allez pas plus haut que 70 centimètres de hauteur. 

  1. Vous aurez plus facile à travailler dedans sans devoir s’immerger à moitié. 
  2. Vous aurez plus facile à établir un décor aéré, 
  3. Par souci d’éclairage, les led actuels donnent un spectre correct jusqu’à 70 centimètres de profondeur. 

Personnellement je table sur 55 centimètres de haut, je trouve cela une bonne hauteur pour travailler dedans et reste facile à éclairer sans devoir pousser son éclairage trop fort. 

Je conseille un minimum de 60 cm de profondeur pour pouvoir faire un décor joli et bien aéré, plus large c’est mieux. L’aquarium sera équipé d’une surverse qui permettra à l’eau du bac de descendre dans la cuve technique.

La cuve technique se situe en général sous le bac. La cuve technique accueillera l’emplacement de l’écumeur, le chauffage et la pompe de remontée qui renverra l’eau dans l’aquarium. Mais c’est aussi là, que seront placés les différents périphériques techniques (réacteurs, pompes doseuse, charbon, etc…) et la réserve d’eau osmosée munie de son osmolateur (système assurant la remise à niveau automatique du niveau de l’eau dans l’aquarium). Bien entendue, afin d’accueillir tout ceci, vous devrez disposer d’une place conséquente. 

LA DECANTATION :

 La décantation sera à diviser en 3, 4, 5 parties voir plus, suivant ce que vous souhaitez intégrer dans votre décante (refuge, réserve d’eau osmosée, partie pour les boutures, espace technique, …)

 

Exemples de décante

aquarium de décantation

L’ÉCUMEUR : Pièce maîtresse de la méthode Berlinoise. 

Il est chargé de l’épuration par extraction mécanique d’une partie des déchets polluants.

Si le principe de fonctionnement reste complexe ( il fait appel aux propriétés physico-chimiques des éléments), la mise en œuvre est en revanche très simple. Il s’agit de générer une colonne de bulles d’air et de brasser énergiquement le mélange air/eau de façon à produire de l’écume. Celle-ci est alors recueillie, chargée des éléments indésirables, dans une coupelle.
L’écumeur extrait activement de l’eau : Les acides aminés, protéines, les graisses, les particules de sédiment en suspension, etc…
Mais il a aussi un inconvénient. Il retire également les oligo-éléments, l’iode et le plancton. Cependant, dans un aquarium contenant des poissons, les avantages restent supérieurs aux inconvénients.
Il est donc très important de bien dimensionner son écumeur en fonction du volume de son bac. Un sur-dimensionnement sera privilégié plutôt que l’inverse.

 

écumeur bubble king
ecumeur octo
ecumeur-deltec-sc-2060
ecumeur quantum 220 nyos

LES PIERRES (ou ROCHES) VIVANTES : Ce sont les reins de votre aquarium.

D’origine corallienne, ce support calcaire très poreux abrite en surface des colonies de bactéries aérobies et dans leur cœur, des colonies bactériennes anaérobies. Toutes deux permettant au cycle de l’azote de se réaliser.
Elles peuvent provenir du milieu naturel et, sont dites «sauvages» ou artificielles (type Aquaroche). Mais ces dernières nécessitent obligatoirement d’être « ensemencées » pour être colonisées et devenir vivantes. Pour les ensemencer, nous allons rajouter des bactéries, voir une pierre vivante sauvage. 
Actuellement, dans le but de préserver la nature, de plus en plus de récifalistes privilégient l’utilisation de roches vivantes artificielles colonisées ou l’association pierres vivantes sauvages combinées avec des artificielles neutres ou vivantes (ratio de 50 à 80% possible artificielles/naturelles).
Il faut compter entre 10 et 20 % du poids du volume total du bac en roches vivantes pour la technique Berlinoise.

Attention, ces pierres ne sont pas dites « vivantes » pour rien. Elles abritent en plus des colonies bactériennes, tout un monde allant des micro-organismes à de petits invertébrés en passant par des boutures de coraux. Ainsi, comme tout organisme vivant tropical marin, elles craignent le froid, la sécheresse et l’eau douce.

aquaroche
pierre vivante
Pierres vivantes
marcorock reef
Macrorock reef
real reef rock
Real Reef Rock

Le Brassage :

Il faudra compter 30 à 40 fois le volume de l’aquarium par heure. Il faut veillez a ce que toute les partie de l’aquarium soit brassez suffisamment pour ne pas laisser de zone morte. Les zone morte sont les zone ou par manque de brassage toute la sédimentation ce dépose et stagne, ce qui peu faire varié vos paramètres de nitrite, nitrate et phosphate. 

Attention qu’au fur et à mesure que votre aquarium va évoluer et que vos coraux vont grandir, il faudra adapter le brassage et le changé. C’est une erreur qui arrive souvent de ne pas faire attention au brassage alors que les coraux grandisse et réduise le flux dans certaine zone de votre aquarium qui peuvent devenir des zone morte et donc un nid à saletés.

vortech-mp60
pompes-de-brassage-jecod-jecod-pompe-sow-8-700-a-8500-l-h-avec-pilotage-electronique-wireless
pompes-de-brassage-tunze-tunzer-stream-3-pour-aquariums-jusqua-3000-litres
Pompe de brassage nero

L’ECLAIRAGE :

Actuellement, les rampes LEDS, très performantes, sont de plus en plus utilisées et plébiscitées par les récifalistes, mais certains anciens utiliseront toujours les T5. 

L’éclairage va varier en fonction des habitants de votre aquarium. Si vous vous dirigez vers un aquarium de coraux mous et Lps, l’éclairage sera moins intense et tira plus sur le bleu pour faire ressortir les couleurs phosphorescentes de vos coraux. Par contre, si vous vous dirigez vers un bac Sps, la lumière blanche sera privilégiée.

 

eclairages-led-aquailluminationr-hydra-32hd-rampe-led-blanche
eclairage-led-maxpect-recurve-maxspect-recurve-160w
Orphek_Aquarium_LED_Lighting_Atlantik_Compact_V4_light_
rampe-led-ecotech-radion

Pour terminer :

Cette méthode de maintenance, sera complétée par des changements d’eau hebdomadaire de 10% environ du volume du bac avec une eau préparée en salinité et température égale à celle du bac pour apporter les sel minéraux et oligo-éléments consommés dans l’aquarium.

Il existe des méthodes qui permettent d’éviter les changements d’eau comme la méthode Triton
Des contrôles réguliers et hebdomadaires des paramètres sont nécessaire pour voir les carences possibles et y remédier.

Une population de détritivores, escargots, ophiures, oursins, etc… sera d’une aide précieuse et reste incontournable pour un bon équilibre de votre aquarium récifal.