Héliacus / Gastéropode nuisible

escargots mangeur de zoanthus

Les espèces du genre Heliacus sont des escargots marins parmi les hétérobranches, des mollusques gastéropodes de mer. Leur coquille est représentative, formant comme un escalier…

Les escargots de mer Architectonicidae sont des mollusques gastéropodes parmi les hétérobranches. Certains de ces escargots marins sont couramment appelés les cadrans solaires.

Ce petit gastéropode est un prédateur de Zoanthidés , de protopalythoa et de certains Palythoa

Lorsqu’il est adulte, cet escargot Héliacus peut mesurer 4 cm de diamètre, mais on les trouve dans les petites anémones de mer coloniales à une taille bien plus petite : moins d’1 cm ! Il est facilement reconnaissable à la coquille en escalier généralement crème et noir. De plus, ce gastéropode a tendance à s’installer au milieu de son aliment préféré : le zoanthus. Il perce un trou à la base du zoanthus pour en sucer l’intérieur.

Il est originaire de l’océan Indien (jusqu’aux côtes africaines) et du Pacifique occidental (jusqu’en Nouvelle-Zélande), il est présent en Nouvelle-Calédonie et Polynésie française., s’ils ne sont pas identifiés et chassés, ils peuvent détruire des colonies entières de zoanthus.

Comme pour beaucoup de gastéropode, la ponte de grappes doeufs d’Heliacus a lieu sur un substrat dur En l’absence de zoanthidés, ils mourront de faim. 

Cet escargot de mer mangeant les zoanthidés (et pas d’autres types d’anémone de mer ! ils ne mangent pas les discosomas par exemple), les récifalistes voudront s’en débarrasser pour protéger les anémones coloniales.

Il y a quelques prédateurs pour les plus petits spécimens : les labres de la famille des Macropharyngodons ainsi que la famille des PseudocheillinusPour les plus gros spécimens, il faudra les retirer soi-même, à l’aide d’une pince ou avec des gants. 

Bonne chasse a vous

gastéropode heliacus