Montipora superman
Acanthastréa Lordhowensis Rainbow
acropora sp macro
Trachyphylia rainbow
Acropora echinata
Sabella star sabelle
Cyclosiris
Zoanthus alfa et omega
Ricordea Florida
Acropora Suharsonoi

Les meilleurs conseils pour
votre aquarium d’eau de mer

Que votre implication face au milieu récifal soit naissante ou confirmée, je vous prodigue des conseils personnalisés pour votre aquarium d’eau de mer à Wanze dans la région de Huy, à mi-chemin entre la province de Liège et la province de Namur.

Vous retrouverez ici des informations sur les nouveaux produits et des conseils pour vous accompagner au quotidien.

Nouveauté Chez AMS Dastaco 

5 types d'écumeur sont maintenant disponible chez Ams Dastac

Disponible sur notre web-shop

  - pour 500l

  - pour 900l

  - pour 1200l

  - pour 1800l

  - pour 2400l 

   

Découvrez les nouveautés

  • Présentation des produits Aqua Marine Supply:

  • Présentation des produits polyplab en vente au Green Coral et sur le magasin en ligne

Vous pourrez notamment retrouver :

  • Du Reef roids : nourriture idéale pour les coraux !
  • Du Reef Primer
  • Polyp Booster
  • Colors et colors pro : des produits qui permettent l’augmentation pigmentaire des coraux!
  • Medic

Achetez chez nous le ZebrasO’Mag !

Ce magazine trimestriel spécialisé risque de passionner tous les possesseurs d’aquarium d’eau de mer. Vous y apprendrez comment amplifier la coloration des coraux ou pourrez y lire des dossiers détaillés sur les espèces de poissons qui vous fascinent, comme les poissons-clowns. Un must !

le ZebrasO’Mag

Démarrage d’un aquarium : en savoir+

Méthodes de démarrage Gal-T-OP

Introduction

L'équilibre dans un aquarium:
  • Chaque aquarium a toujours un équilibre :
    - Il y a autant de bactéries qu'il y a de nourriture et d’espace disponible pour ces bactéries.
    - Il y a autant d’algues présentes qu'il y a de nourriture et de lumière disponible pour ces algues.
  • Tous les équilibres ne sont cependant pas souhaitables :
    - Moins il y a de pierres vivantes fraîches, au plus la dégradation biologique sera réduite.
    - Une technique inadéquate (écumeur, brassage, lumière), contribuera à un soutien bio réduit.
    - Des pierres vivantes contenant un surplus de phosphate peuvent provoquer un surplus de nourriture pour les algues.
    - Un trop grand nombre de poissons peuvent provoquer un surplus de nourriture pour les algues.
    - Des coraux en nombre suffisant contribueront à un meilleur soutien bio.

Jour 1 : Tester, ajuster et phase de rinçage

  • Collez tous les conduits en PVC
  • Remplissez l'aquarium avec de l'eau du robinet, et prévoir que les pompes ne tournent pas à sec.
  • Regardez s'il n’y a pas des fuites.
  • Régler le débit de la remontée (bypass) par rapport à la capacité de débit du peigne de la surverse.
  • Ajuster la vanne/robinet sur le tuyau d’évacuation pour réduire le bruit de l’eau.
  • Ajouter du sel de cuisine (18g par 4l brut), ceci pour le rinçage / désinfection complets du système.
  • Laissez tourner ainsi l'aquarium pendant 24h.

Jour 2 : Remplissage avec l’eau de mer

  • Évacuer l'eau de rinçage.
  • Remplissez l'aquarium de préférence la première fois avec l’eau de mer naturelle : c'est mieux pour les futurs poissons (affaiblis).
  • Prévoir un très bon écumeur et laissez-le déjà tourner.
  • Prévoir un filtre à lit fluidisé et remplissez-le avec du:
    - « AMS Super Carbon » (70ml par 100L brut)
    - « AMS SuperPhos » (30g par 100L brut)
  • Rincer le filtre à lit fluidisé (rempli), avec de l'eau osmosée jusqu'à ce qu'il y ait de l'eau claire en sortie.
  • Ajouter « AMS clarifier », pour neutraliser toutes turbidité dans l'eau.
  • Augmenter la température de l'eau de mer à 25 °C.
  • Maintenant, vérifier la salinité avec un réfractomètre calibré.
  • Assurez-vous que toutes les lumières sont et restent éteintes !

Jour 3 : L'ajout de pierres vivantes

  • Prévoir des pierres vivantes fraîches de qualité (nombre de kg = un minimum de 15% du volume d'eau brut).
  • Ne pas utiliser de vieilles pierres vivantes ou des pierres vivantes gorgées avec des phosphates, ne pas utiliser non plus des pierres qui ne sont pas d'origine non-marine.
  • Au plus il y a de pierres vivantes, au plus la capacité de dégradation biologique grandit.
  • Les bactéries présentes dans la roche ont besoin de quelques semaines pour se multiplier suffisamment : Cela provoque une période très toxique pour le système d'aquarium encore jeune.   - Cycle de l'azote en bref: Le cycle de l'azote peut être divisé en deux parties: la minéralisation et l'oxydation. Avec la minéralisation, des bactéries hétérotrophes (PAS nitrifiants) vont décomposer des protéines complexes puis des molécules organiques qui produisent alors de l'ammoniac. Par des procédés d'oxydation, l'ammoniac est transformé en nitrites et enfin en nitrates (bactéries nitrifiantes).
Pour réduire le plus possible la durée de cette période toxique:
  • « AMS Enzy-Pro » Extra (dégradation accélérée), 5 ml par jour / par 40L brut Ces bactéries hétérotrophes " mangeur de boue" dégradent les matières organiques par minéralisation. Chaque souche a une source de nourriture unique (par préférence). Certaines espèces décomposent les glucides, d'autres se nourrissent de protéines. « AMS Enzy-Pro » contient des milliards de ces bactéries à même de nettoyer les aquariums. Par ailleurs et contrairement à certaines autres souches bactériennes, elles se multiplient très rapidement.
  • « AMS BACTI-pro Extra » (démarrage accéléré) Ces bactéries réduisent très fortement la poussée de l'ammoniac et les nitrites et fonctionnent de façon pro-biotique contre les cyanos futures. Utilisation: La première semaine: Tous les jours, la dose de démarrage (5 ml par jour / par 40L brut). Les semaines d'après : 1x par semaine, la dose de démarrage jusqu'à la fin de la bouteille.
  • « AMS Super Carbon » (absorption préventive) Les molécules organiques sont absorbées par le charbon actif et, ainsi retirées de la colonne d'eau. En d'autres termes, il y a moins de molécules organiques disponibles pour l'oxydation, donc moins d'ammoniac et donc, moins de conversion en nitrite.
  • Écumage puissant (retrait préventif) Les protéines sont retirées de la colonne d'eau par écumage. En d'autres termes, il y a moins de protéines disponible pour l'oxydation, donc moins d'ammoniac et donc, moins de conversion en nitrite.
  • Brassage Tous ces procédés ci-dessus consomment beaucoup d'oxygène. Moins d'oxygène correspond à une capacité de dégradation biologique réduite. En d'autres termes, il faut prévoir un important échange gazeux pendant le démarrage vous assurez que l'oxygène atteint toutes les couches d'eau (brassage important en surface et en profondeur).Puis, activer toutes les pompes de brassage pendant le démarrage de votre aquarium.Un brassage en alternance est moins important à ce stade.

Assurez-vous que toutes les lumières sont et restent éteintes.

Semaine 3 : Phase CSWC

  • Tous les composés d'azote et phosphorés non désirables dans l'eau (nutriments pour les algues) seront maintenant complètement éliminés par un changement d'eau intégral.
  • Laissez couler l'eau de mer en siphonnant tous les déchets sur le fond, juste avant que la nouvelle eau de mer naturelle arrive.
  • Laissez augmenter doucement et graduellement la température de la nouvelle eau.
  • Changez l'ancien « AMS SuperCarbon », par une nouvelle charge (70ml par 100L brute) dans un filtre à lit fluidisé. On évite ainsi que l'ancienne charge de charbon "enrichi" utilise les composés organiques absorbés comme terrain fertile pour les procédés d'oxydation indésirables dans le filtre.
  • Changez l'ancien « AMS SuperPhos », par une nouvelle charge (30gr per 100L brute) dans un filtre à lit fluidisé.
  • Utilisez « AMS Enzy-Pro » (dégradation préventive), (1x per semaine 5ml par 40L brute), jusqu'à ce que la bouteille soit vide.
  • Laissez encore toutes les lumières éteintes

Début de la semaine 4 : aménagement et fixation de l’aquascape

  • Faites votre décor aquatique en posant les pierres vivantes, de manière à avoir des grottes et crevasses pour fournir des refuges pour les futurs poissons.
  • Au plus les poissons auront la capacité de se réfugier en cas de danger, au moins ils connaîtront de stress. Paradoxalement, au plus il y a des abris, au plus les poissons se montreront.
  • Élaborez votre décor aquatique en tenant compte des emplacements des futurs coraux.
  • Faites attention au renfort au milieu de votre aquarium, bougez ou placez vos coraux SPS un peu plus loin.
  • Changez les jours suivants votre décor si celui-ci n'était pas encore à votre goût.
  • Si votre décor aquatique est approuvé, fixez-le de façon permanente avec du « AMS CoralCement ».
    - Commencer en haut, et terminer la fixation en bas.
    - Commencez au sommet d'une structure du récif et laissez durcir.
    - Allez au sommet d'une autre structure du récif et et laissez durcir.
    - Puis continuez avec la première structure du récif mais vers le bas, etc.
Avec un décor récifal stable et collé, vous avez moins de risque d'effondrement des structures si on exerce une pression lors du collage des futurs coraux.
  • Faites un changement d'eau de 10% avec un sel synthétique de qualité pour extraire de la colonne d'eau, les substances adhésives en excès.
  • Puis, ajoutez « AMS Clarifier », pour précipiter toutes les particules en suspension.
  • Laissez encore toutes les lumières éteintes

Début de la semaine 5 : l’ insertion d'un fond de sable

  • L'insertion d'un fond de sable à ce stade "animal-free", présente l'avantage que les coraux et les poissons futurs n'auront plus de stress supplémentaire.
  • Calculez le volume de sable que vous allez avoir besoin (la surface de l'aquarium + hauteur en cm du niveau de sable). Un sac de sable de 9 à 10kg équivaut à +/- 5litres.
  • Utilisez uniquement du sable calcaire : - Tous les autres types de sable dégagent des substances indésirables (= une nuisance plus tard) - Certains de ces autres types de sable, sont carrément dangereux pour les branchies et le corps des poissons de fond (par exemple nettoyeurs de sable, labres) - Les autres types de sable, n'ont généralement pas d'effet tampon concernant le kh et le calcium.
  • En cas de sable calcaire / aragonite inerte, rincez abondamment avec de l'eau osmosée jusqu'à ce que l'eau de rinçage soit claire. Enlevez tous les contaminants trouvés.
  • En cas de sable vivant, on ne peut pas rincer le sable à cause de la faune présente dans le sable. Vérifiez soigneusement le sable s’il n’y pas de paillette/plaquettes métalliques dedans ! Enlevez tous les contaminants trouvés.
  • Siphonnez d'abord tous les déchets sur le fond de l'aquarium, avant l'insertion d'un fond de sable.
  • Éteignez toutes les pompes, lors de l'insertion d'un fond de sable.
  • Ensuite, mettez les pompes de nouveau en marche.
  • Faites un changement d'eau de 10% avec un sel synthétique de qualité pour extraire le voile blanc de la colonne d'eau :
    - Ajoutez « AMS Clarifier », pour précipiter toutes particules en suspension.
    - Le lendemain, nettoyez/enlevez soigneusement le dépôt blanc dans l'écumeur.
  • Laissez encore toutes les lumières éteintes.

Début de la semaine 6 : L'insertion du vivant

  • L'introduction de coraux suffisants et massivement dans ce stade encore «sans poissons» présente l'avantage que l'aquarium sera "appauvri" de façon poussée. Ainsi les algues seront difficilement présentes (pauvreté alimentaire + une concurrence féroce par les coraux).
  • L'introduction d'herbivores (top 3):
    - En haut : Ctenochaetus tominiensis (le meilleur brouteur pour toutes algues courtes)
    - En 2ème position et compatible avec le Tommy : Salarias Ramosus (Plus fort que le fasciatus et accepte plus facilement les aliments de remplacement)
    - En 3ème place: des gros escargots Turbo (brunneus Turbo, Turbo fluctuosa).
  • Début de la phase lumière : - Longueur éclairage principal = 6h max (augmentez quotidiennement de façon progressive jusqu’au maximum). - Longueur éclairage supplémentaire = max 12h (augmentez quotidiennement de façon progressive jusque au maximum).

L'évolution ultérieure de l'aquarium

  • Mettez l'accent autant que possible sur l'introduction de consommateurs (coraux).
  • Ce n'est que lorsque l'aquarium est susceptible d'être trop "pauvre", qu'on peut penser à l'insertion d'un poisson en plus.
  • Suivez/vérifiez régulièrement vos paramètres d'eau : mieux vaut prévenir que guérir !
  • Un aquarium comme l'exemple de Steve Weast (véritable passionné !) se trouvera à la portée de tout le monde avec des actions correctes et cohérentes.

Méthode Triton : en savoir+

La méthode Triton est un moyen innovant et précis servant à maintenir votre aquarium et ses habitants au top d'une manière simple et efficace. Grâce à l'application de la technologie de laboratoire moderne, il est maintenant possible d'être à la hauteur des besoins de votre aquarium et ceci, élément par élément.

Les avantages de cette méthode :

    • Une énorme croissance et coloration des coraux
    • La maintenance est simplifiée en utilisant plus ou moins de changements d'eau
    • Des produits complètement naturels
    • Dosage personnalisé pour votre aquarium, et ce, par élément
    • Une rentabilité de dosage accrue, seul l'élément et la quantité qui est consommée doivent être dosés
    • Les mesures propres sont réduites au Kh et aux nitrates
    • Le test de laboratoire vous donnera les résultats de 32 paramètres différents, avec un millionième de gramme de précision
    • Un suivi des mesures au moyen de conseils personnalisés "online".
    • L’historique des valeurs mesurées est toujours disponible en ligne.
    • Vous évitez les imprécisions des autres kits de tests d’aquarium.

Les concentrations suivantes sont mesurées avec haute précision :

  • Na (sodium)
  • Mg (magnésium)
  • Ca (calcium)
  • K (potassium)
  • Br (brome)
  • Sr (Strontium)
  • B (bore)
  • S (soufre)
  • Li (lithium)
  • Soyez (béryllium)
  • Ba (Baryum)
  • Ti (titane)
  • V (Vanadium)
  • Cr (Chrome)
  • Mn (manganèse)
  • Fe (fer)
  • Co (Cobalt)
  • Ni (Nickel)
  • Cu (cuivre)
  • Zn (zinc)
  • Ai (Aluminium)
  • Si (silicium)
  • Comme (Arsenic)
  • Sb (antimoine)
  • Sn (étain)
  • Cd (cadmium)
  • Se (sélénium)
  • Mo (molybdène)
  • Hg (Mercure)
  • P (phosphore)
  • Pb (plomb)
  • I (iode)

Chaque TAE contient:

  • Un manuel
  • Un Analysis vial (1 flacon d'échantillon d'eau 14ml)
  • Un autocollant ID-Nr/login nr (étiquette d'identification de l'échantillon )
  • Un Triton ID SEC Card (identification électronique du TAE)

Enregistrement en ligne

http://www.triton-lab.de/en/register/

Inscrivez-vous sur ce site ci-dessus, pour obtenir un nom d'utilisateur. Ensuite, vous aurez la possibilité d'enregistrer votre ou vos différents aquariums séparément. Votre aquarium ou vos aquariums auront leur propre aquarium ID, que vous pouvez ensuite inscrire sur la vignette ID-Nr/login de l'échantillon.

Echantillonnage Vous rincez 3x le flacon avec de l'eau d'aquarium, ensuite vous remplissez le flacon complètement. Vous sèchez l'extérieur du flacon, puis vous collez l'autocollant ID-Nr/login sur le flacon.

Expédition

      Ces articles doivent être envoyés ensemble:
      • Analysis vial + avec l'autocollant ID-Nr/login collé sur le flacon.
      • Triton ID SEC Card
      Après les tests en laboratoire, vous pouvez vous connecter avec un PC, ainsi vous pouvez accéder au rapport d'analyse et aux conseils à suivre.
      • Certaines concentrations anormales ou différentes peuvent alors être détectées.
      • Avec des analyses répétées, nous sommes capables de découvrir quels éléments sont consommés et dans quelle mesure.
      • On peut alors aussi détecter une accumulation d'un élément en particulier dans un stade précoce.
En voici les avantages :
    • Seul ce qui est effectivement consommé ou ayant disparu dans l'aquarium, doit être ré-administré, et ce avec un suivi très précis.
    • L'habitude de faire des ajouts des éléments à l'aveugle appartient maintenant au passé.
    • Une accumulation d'un élément en particulier peut être détectée dans un stade précoce avant que des effets négatifs ne se produisent.
    • Un empoisonnement dans un aquarium peut vraiment être analysé.
    • Il n'existe aucune autre approche à ce jour pour mesurer autant de paramètres.
    • Sur base d'un certain profil de biotope minéral (d'une certaine région/ ou de l'aquarium d'un ami qui fonctionne bien), on peut faire évoluer son propre aquarium vers ce profil en particulier .

Il vous reste des questions sur les gammes que je vous propose pour votre aquarium d’eau de mer ?  Prenez quelques minutes pour me contacter ou venez me rendre visite au Green Coral, à Wanze, près de Huy. Je serai très heureux de vous renseigner !

Top