Montipora superman
Acanthastréa Lordhowensis Rainbow
acropora sp macro
Trachyphylia rainbow
Acropora echinata
Sabella star sabelle
Cyclosiris
Zoanthus alfa et omega
Ricordea Florida
Acropora Suharsonoi
Navigation de la boutique

Nom latin :Catalaphyllia Jardinei Nom commun : Catalaphyllia Couleurs communes, formes : Colonies méandreuses à bords droits formant des vallées en forme de V. Couleur verte avec pointes de tentacules roses ou blanc et un disque oral strié. Distribution géographique : Océan Indo-pacifique. Maintenance : Eclairage : Faible à modéré Brassage : Faible à modéré Où le placer dans le bac? : Ces coraux occupent en général les zones du récif les moins brassées et peu éclairées. On les retrouve dans des eaux calmes ou bien dans les cavernes ou sous des surplombs. Ils colonisent les parois et les plafonds, poussant très souvent la tête dirigée vers le bas. Dans un bac, ils se plaisent au fond du bac ou sur les cotés moins brassés et moins éclairés. Ce corail doit être placé seul sur un rayon de 20 cm de tous autre corail. Agressivité (1 à 10) : 4 Divers : Catalaphyllia Jardinei est un beau corail qui, depuis septembre 1999, a été classé espèce menacée et interdit à l'importation. Les seuls spécimens que l'on rencontre sont donc normalement issus d'une vente antérieure à cette date. Son emplacement dans le bac sera étudié avec soin car, comme tous les coraux à tentacules, il risque de toucher les autres plus facilement.

Source: http://www.reef-guardian.com/fiches-coraux-pic-67.html

Catalaphyllia jardinei possède de très larges polypes ; ils débouchent sur un large squelette corallien sous forme de branches. Ces polypes sont larges, ce qui est inhabituel chez les coraux ; ils comprennent de longs filaments vrillés et un large disque oral2. Il peut changer de couleur, passant ainsi des tons vert fluorescent ou vert clair au marron.

Ce corail peut se reproduire de manière sexuée, mais aussi de façon asexuée, par bourgeonnement de nouvelles branches qui tombent pour former de nouvelles colonies1.

Comme la plupart des coraux, Catalaphyllia jardinei abrite des zooxanthelles et des dinophytes qui convertissent l'énergie solaire en sucre, qui constitue la ressource alimentaire dont le corail a besoin. Il peut néanmoins aussi se nourrir en capturant le plancton avec ses filaments, qui conduisent la nourriture à son disque oral. Le « voisinage » et la capacité d'adaptation de Catalaphyllia jardinei sont très semblables à ceux des anémones de mer.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top